13 juin 2008

ADIEU ORIGINALITE.



J'ai commencé Bonjour tristesse et je ne m'arrête plus.
Le film sur Sagan me tente beaucoup , mais je ne pense pas que son esprit convienne là où je vais passer mon week- end. Je le verrais plus tard... et j'aurais lu avant de voir. Mais moi au moins j'ai pas vu les Cht'is :)

Bonjour tristesse
Paroles et Musique: Alain Souchon 2005

Comme
Je suis l'homme élégant,
Pour conduire je mets les gants
Dans les bolides extravagants
De Françoise Sagan

Dans ses romans, dans ses nouvelles,
Cette dame-demoiselle mêle
De jolies mélancolies frêles
Et je chante ma ritournelle
A la gloire d'elle

"Bonjour tristesse"
"La Chamade", "La Laisse"
"De guerre lasse"
"Aimez-vous Brahms ?"

Voyez le bonheur comme il passe
Allons voir ce qui le remplace
Au Bristol Palace
Au black jack, au ch'min de fer, au tour de passe-passe

Les jeunes filles un peu coquines
Que des messieurs plus âgés taquinent
Au bord de très jolies piscines
Dans les Jaguars sublimes
Et les Aston Martin

"Bonjour tristesse"
"La Chamade", "La Laisse"
"Il fait beau jour et nuit"
"Le cheval évanoui"

Que l'amour c'est du chinois,
Les dames et leurs jolis minois
Les messieurs aussi se noient
Dans le whisky, le rêve et l'alcool de noix

Il faut voir ce qu'ils endurent
Comme l'amour c'est dur
Qui laisse de profondes blessures
Dont on parle avec désinvolture

"Bonjour tristesse"
"La Chamade", "La Laisse"
"Les yeux de soie"
"Bonheur impair et passe"

Comme
Je suis l'homme élégant,
Pour conduire, je mets les gants
"Bonjour tristesse"

4 commentaires:

Lia a dit…

C'est quoi cette attaque gratuite là, oh! Comme si tout le monde avait choisi d'aller le voir ce film à la ***!
Quoi?! Moi je m'emporte? Mais pas du tout! J'ai juste fini ma semaine de partiels, youhou!!!!

ato a dit…

ouais je trouve ça un peu facile...

Sabine a dit…

>lia et ato: mission réussie, provocation gratuite= commentaires, cette équation simplissime fonctionne à tous les coups :D

Lia a dit…

ouai, ouai, ben c'est parce que nous on t'aime qu'on laisse des commentaires! pas à cause de la provoc' d'abord!
lia et ato