22 novembre 2006

ET PENDANT CE TEMPS LA...

Catégorie: prise de conscience... ou pas.


Une femme est tuée tous les trois jours.

NOUVELOBS.COM | 22.11.06 | 18:55

"Un recensement national indique qu'une femme est morte en moyenne tous les trois jours dans le cadre de violences conjugales depuis le début de l'année.

Un rapport rendu public mercredi 22 novembre par la ministre déléguée à la Cohésion sociale et à la parité Catherine Vautrin a indiqué qu'une femme a été tuée en moyenne tous les trois jours "victime de violences conjugales" depuis le début de l'année en France.
"Un recensement national faisant état de personnes décédées", réalisé depuis le 1erjanvier 2006 avec la police et la gendarmerie a montré qu' "en France métropolitaine, en moyenne, une femme meurt tous les trois jours victime de violences conjugales, contre seulement un homme tous les 14 jours".
"De façon globale depuis le 1er janvier 2006, il a été commis 113 homicides dont 83% des victimes sont des femmes", précise le rapport.
L'enquête ajoute que 18 des décès recensés mettent en évidence des femmes mais que 12 d'entre elles étaient d'abord victimes de violences de la part de leur compagnon. Elle souligne également que 10 enfants de moins de six ans sont morts dans le cadre de violences conjugales..."

J'ai vu un patient alcoolique ( dans un service de psychiatrie) qui avait menacé un de ses enfants avec un couteau après avoir trop bu et qui n'avait pour ça aucuns remords. A la question " Pensez vous à essayer d'arrêter de boire?" il répondait en vous regardant droit dans les yeux " non". Avec toute l'empathie et la tolérance qu'il m'est possible de déployer, ce type me faisait froid dans le dos. Peut être un jour la famille aura- t- elle le courage de porter plainte... Pas demain la veille à mon avis vu l'emprise qu'il avait sur eux. Et encore lui avait l'alcool comme " excuse". Dire que des petits cadres bien comme il faut sont parfois de véritables monstres une fois rentrés chez eux... C'est inqualifiable.

2 commentaires:

kylia a dit…

je trouve ça horrible et ça touche tout les CSP. ca ne se détecte pas en plus, nous sommes tous impuissants. Et les mecs qui font ça, on devrait leur couper les C**** et les foutre en prison même si ce n'est pas la solution

Sabine a dit…

La solution, je la connais pas... Il faudrait au moins pouvoir aider les femmes à sortir de telles situations.