13 août 2006

NOSTALGIE QUAND TU NOUS TIENT...

Hors catégorie.


Sous peine d'un pétage de plomb maternel, j'ai du aujourd'hui faire un méga tri- dépoussiérage dans ma chambre ( tiroir de bureau, étagère etc). C'est dingue ce que ça peut contenir ces petites choses là... Surtout quand on a quasi rien jeté depuis le collège...
Retrouvé de la colle à paillette, l'anciennement incontournable " porte- gomme", de la colle violette toute sechée aussi bien sûr, des scoubidous, des cartouches d'encre de toutes les couleurs imaginables... La panoplie idéale de l'ado quoi.
Relues avec presque la larme à l'oeil, des lettres reçues quand j'avais 16 ans ( des copies doubles entières en réponse aux mêmes copies doubles que j'envoyais quasi chaque jour), des mails imprimés du temps ou ma connection internet ne me permettait pas d'y passer mes journées... notamment ceux de Lisa ( je me rappelle on se voyait toute la journée et on s'écrivait quand même un page minimum tous les soirs!).
J'ai l'impression d' être loin de tout ça et à vrai dire ça me rend un peu triste.

3 commentaires:

Damien a dit…

Mais faut pas etre triste surtout pas... On est tous loin de nos 16ans (plus ou moins), mais c'est ça qui est bon! vive l'évolution bordel!
Petit passage de Rudyard Kipling au passage
"Si tu peux voir détruit l'ouvrage de ta vie
Et, sans dire un seul mot te remettre à bâtir
Ou perdre d'un seul coup le gain de cent parties
Sans un geste et sans un soupir... tu seras un homme mon fils"

j'ajouterai... pas un mot sur mes délicieuses lettres pleine de fautes d'ortaugraf... limite vexant cette affaire la ! Bref passons l'essentiel est que ta chambre soit aussi bien rangé que ton intérieur! chaque chose a sa place, tu sais ou tu mets les pieds, tu sais que tu te casseras pas la gueule en chemin parce que tu vaux vraiment quelque chose tendre Sabine...

Sabine a dit…

C'était juste un petit moment de nostalgie.. Et puis là je parlais juste de ma période " ado", Je n'ai pas oublié la suite pour autant ;)

Astigo a dit…

Damien a raison Sabine, tu seras un homme....


:)